PEFC – Projet école-famille-communauté

2 octobre 2013

Le projet école-famille-communauté est basé sur le partenariat entre le milieu scolaire et le RID. Il a pour but de faciliter l’intégration des jeunes issus de l’immigration, qui sont confiés aux ICSIs (Intervenant Communautaire Scolaire Interculturel), et de pallier le manque ou peu de connaissance des réalités de l’immigration et les chocs culturels accrus qui en découlent.

L’intervenant communautaire scolaire interculturel (ICSI) est doté d’une grande sensibilité et d’une solide expérience en milieu interculturel. Celle-ci lui permet de connaître et d’expliquer les défis particuliers des jeunes immigrants aux autres personnes appelées à intervenir auprès d’eux. L’ICSI est également familier avec les cadres de références, les contraintes et les opportunités propres aux différentes institutions de la société d’accueil avec lesquelles il est amené à interagir, une particularité qui lui permet de jouer pleinement son rôle de médiateur interculturel dans le milieu scolaire, de la santé et des services sociaux et de la protection de la jeunesse.

Les ICSIs, dont la majorité du travail s’effectue auprès et avec des jeunes immigrants,  sont l’intermédiaire entre l’école, la famille et la communauté. Leurs principales tâches consistent à:

  • Accueillir et assurer des cours de pré-francisation pour les enfants et les jeunes en âge scolaire;
  • Planifier et organiser divers ateliers, groupes de discussions, formations et séances d’information, destinés aux parents et aux enfants, et portant sur différents thèmes tels que le fonctionnement du système scolaire, la loi sur l’instruction publique, etc.;
  • Collaborer avec l’ensemble des acteurs communautaires et institutionnels (la commission scolaire Des Chênes, la Sureté du Québec, le CLSC, etc.) dans le cadre de diverses activités communes, dont la finalité reste la meilleure des intégrations de jeunes immigrants;
  • Organiser des activités sportives (soccer, athlétisme, etc.), culturelles (voyages,  sorties, etc.) et éducatives (inscription à la bibliothèque, concours avec une portée culturelle, etc.);
  • Établir des plans d’action, individuels comme collectifs, visant l’orientation et l’encadrement de nos jeunes scolarisés;
  • Conseiller le personnel scolaire en ce qui a trait à leurs interactions avec les jeunes, le vécu des familles, les adaptations des pratiques souhaitables, etc.;
  • Référer le milieu scolaire aux ressources interculturelles (formations, initiatives porteuses, etc.);
  • Participer aux tables de concertation et groupes de travail ad hoc en lien avec les problématiques enfance et la jeunesse.